La lithothérapie

Qu’est-ce que la lithothérapie ?

La lithothérapie est un système de médecine alternative qui utilise l’énergie et les couleurs des pierres pour harmoniser le corps. Le nom lithothérapie vient des mots grecs lithos (« pierre ») et therapeia (« soin »). Son sens littéral : « la méthode pour soigner par l’utilisation des pierres ».

Les pierres et les minéraux ont des vibrations et des qualités qui peuvent aider à éliminer le stress physique et psychologique. Lorsqu’ils sont placés sur des chakras ou portés comme pendentifs, on pense qu’ils traitent les organes auxquels ils sont naturellement reliés.

La lithothérapie utilise l’énergie des pierres pour maintenir l’équilibre entre le mental, le corps et l’esprit. Elle peut aider sur le plan physique, psychologique et spirituel. Vous pourriez trouver la suppression des blocages émotionnels et découvrir une prise de conscience accrue. L’énergie des pierres est liée à leur composition chimique, leur couleur et leur forme.

Il y a plusieurs milliards d’années, des pierres se sont formées dans les profondeurs du noyau terrestre. Le plus ancien objet connu jamais découvert sur Terre est un petit fragment de zircon découvert en Australie il y a 4,4 milliards d’années, selon le National Geographic, citant une étude de scientifiques de l’Université du Wisconsin-Madison.

L’histoire de la lithothérapie

Les pierres ont été utilisées pour la guérison depuis la préhistoire. Les premières civilisations utilisaient les pierres pour la guérison dans les rituels et les cérémonies. Ils les prenaient en élixirs et en poudres, ou les portaient ou les portaient. Les peuples préhistoriques croyaient que les minéraux pouvaient augmenter leur pouvoir et augmenter leur fertilité. De plus, ils pensaient que les pierres offraient une protection contre les mauvais esprits.

Le lapiz-lazuli était prisé par les Egyptiens qui aimaient l’ingérer comme traitement médicinal. Ils ont été les premiers à étudier le placement des cristaux sur le corps et le symbolisme des couleurs des pierres. Les Grecs de l’Antiquité broyaient également des pierres pour les traitements de santé, y compris la poudre de marbre. Ils utilisaient de la poudre de marbre pour soigner les problèmes d’estomac et du jaspe rouge, qui servait de fortifiant.

Pendant ce temps, les Aztèques façonnaient les pierres en bijoux, qu’ils plaçaient sur différentes parties du corps en fonction du problème. En effet, en Chine, les acupuncteurs ont fait quelque chose de similaire pour améliorer le pouvoir énergétique de leurs aiguilles. Ils ont choisi le point final parmi différentes pierres en fonction de la maladie. Plusieurs médicaments minéraux ont également été considérés comme équilibrant ou stimulant différentes énergies.

Au Moyen Âge, les alchimistes préconisaient souvent l’utilisation de pierres précieuses ou semi-précieuses pour guérir les maladies en suivant la loi de la similitude. Ainsi, par exemple, l’émeraude pouvait traiter le foie parce qu’il était vert… comme la bile.

La lithothérapie est devenue une branche officielle de l’homéopathie en France en 1965.

L’oeil de tigre

L’oeil de tigre est une pierre naturelle très importante en lithothérapie car elle permet d’éveiller un chakras.

La labradorite

La labradorite est également une très bonne pierre ayant des vertues intéressantes.

Les commentaires sont fermés.